Quelle densité choisir pour un matelas ?

Quelle densité choisir pour un matelas ?

Pour comprendre comment choisir son matelas, il est important de comprendre quelques aspects techniques. Pour bien choisir son matelas en mousse ou en latex, il est notamment indispensable de s’intéresser à sa densité. Savoir quand changer son matelas est également important pour maintenir une qualité de sommeil optimale.

Pour comprendre comment choisir son matelas, il est important de comprendre quelques aspects techniques. Pour bien choisir son matelas en mousse ou en latex, il est notamment indispensable de s’intéresser à sa densité. Savoir quand changer son matelas est également important pour maintenir une qualité de sommeil optimale.

Quels sont les différents types de matelas ?

Le meilleur matelas, c’est celui qui correspond parfaitement à votre morphologie, à vos goûts ainsi qu’à vos besoins spécifiques. Pour choisir son matelas, il est donc important de connaître les technologies de base. Un comparatif de matelas peut vous aider à y voir plus clair entre les différentes options disponibles.

Le terme de matelas  en mousse est assez vaste : il désigne aussi bien les matelas d’entrée de gamme réalisés exclusivement en mousse polyuréthane que les modèles combinant une structure polyuréthane et une couche de mousse à mémoire de forme. La mémoire de forme réagit à la chaleur du corps pour épouser parfaitement vos courbes et vous offrir un bon maintien.

S’ils comptent parmi les meilleurs matelas pour prévenir et soulager le mal de dos, il est intéressant de se pencher sur le matelas à mémoire de forme avantages inconvénients, avant d’arrêter votre choix. Ce type de matelas très enveloppant s’adapte quasiment à toutes les morphologies, mais il peut être jugé trop moelleux. Si vous préférez un matelas ferme ou mi-ferme, il peut être préférable de vous orienter vers le matelas à ressorts ensachés.

Les ressorts ensachés sont plus fermes, mais aussi plus réactifs que la mousse. Ce matelas correspond donc davantage à un dormeur qui a tendance à beaucoup bouger dans son sommeil, et il vous assure une parfaite indépendance de couchage. Si vous vous demandez quel matelas pour le mal de dos, le match pourrait donc bien se jouer entre matelas mousse ou ressort !

Épaisseur et densité : quelle différence ?

L’épaisseur ne doit pas être confondue avec la densité du matelas. En effet, la densité est un critère qui concerne exclusivement le matelas mousse ou latex. Mesurée en kilo par mètre cube (kg/m3), elle correspond à la quantité de matière sur une surface donnée, et elle détermine le niveau de confort du matelas. 

Le choix de la densité dépend principalement de 3 critères :

  • Le nombre de dormeurs : 1 ou 2 personnes ;
  • La morphologie du ou des dormeurs ;
  • Le niveau de fermeté recherché.

Dans le cas du matelas en mousse, il est conseillé d’opter pour une mousse  densité de 30 kg/m3 pour un confort très moelleux à 50 kg/m3 pour un soutien plus ferme. Dans le cas du latex, optez pour une densité de 28 à 50 kg/m3.

Un matelas épais est-il forcément un bon matelas ?

Le matelas épais est souvent considéré comme la garantie de bien dormir. Bien entendu, ce n’est pas aussi simple ! 

Un matelas épais est en effet confortable… s’il est de qualité ! C’est la raison pour laquelle il est indispensable de savoir où acheter un matelas, et de privilégier les enseignes spécialisées.

Acheter un matelas de qualité, c’est bien. S’il est parfaitement adapté à vos besoins, c’est mieux ! En effet, il n’existe pas de literie universelle, et pour vous offrir un maximum de confort, votre ensemble sommier matelas doit vous correspondre. Ainsi, vous devez choisir une taille de matelas spécifiquement adaptée à votre morphologie et au nombre de dormeurs. Les personnes souffrant d’allergie peuvent s’orienter vers le matelas en mousse ou le matelas latex, qui sont hypoallergéniques. 

Quant à savoir quel matelas pour le mal de dos, cela dépend. Suivant l’origine de vos douleurs, un soutien plus ou moins ferme est conseillé – n’hésitez pas à prendre conseil auprès de votre kiné ou de votre ostéo ! En règle générale, la mousse haute résilience à mémoire de forme est recommandée, mais ce n’est pas systématique. Si la résilience de la mousse lui permet d’épouser parfaitement vos formes, elle ne bénéficie pas d’une aussi bonne aération que le latex, par exemple, ce qui peut être problématique en cas de transpiration.

La densité du matelas : de quoi on parle exactement ?

La densité d’un matelas se mesure en kilogrammes par mètre cubes (kg/m3). Elle correspond à la quantité de matière sur une surface donnée. Ce critère s’applique exclusivement à deux types de matelas : le matelas en mousse et le matelas en latex. Dans le cas du matelas à ressorts, on s’intéressera en effet a combien de ressorts ensachés pour un bon matelas.

La densité de la mousse (ou du latex) détermine le niveau de fermeté d’un matelas, mais aussi sa longévité : plus elle est dense, meilleure sera sa tenue dans le temps. Attention : la densité ne doit pas être confondue avec l’épaisseur du matelas ! C’est aussi un critère totalement indépendant de la taille du matelas

Au moment d’acheter un matelas en mousse ou en latex, il faut donc choisir soigneusement sa densité en fonction de la corpulence du ou des dormeurs à qui il est destiné.

Quelle densité pour un matelas en mousse ?

La densité d’un matelas en mousse varie de 25 kg/m3 à plus de 60 kg/m3. 

On distingue deux types de mousse : 

  • La mousse polyéther – dont la densité va jusqu’à 28 kg/m3 ;
  • La mousse en polyuréthane haute résilience, dont la densité est comprise entre 28 et 60 kg/m3.

Densité de la mousse
20 à 25 kg / m3
25 à 35 kg / m3
35 à 50 kg/m3
Usage recommandé
Couchage d’appoint
Couchage d’appoint ou lit d’enfant (jusqu’à 13 ans)
Lit d’adulte
Densité de la mousse
20 à 28 kg/m3
28 à 30 kg/m3
30 à 40 kg/m3
40 à 50 kg/m3
> 50 kg/m3
Longévité moyenne du matelas
2 ans
3 ans
5 à 6 ans
6 à 8 ans
10 ans et plus

Découvrez nos matelas à mémoire de forme

  • -10% Outlet

Matelas Bien-être

Prix spécial À partir de 299,99€
Regular price 269,99€
  • -11% Club

Matelas Bien-être Suprême

Regular price À partir de 469,99€
Prix club 419,99€
  • -11% Club
  • -10% Outlet

Matelas Confort Plus

Prix spécial À partir de 389,99€
Regular price 349,99€

Matelas Confort Premium

Prix spécial
Regular price À partir de 399,99€

Matelas Hybride Ultime

Prix spécial
Regular price À partir de 509,99€

Quelle densité pour un matelas en latex ?

On distingue deux types de matelas en latex :

  • Le matelas en latex naturel ;
  • Le matelas en latex synthétique.

Le matelas en latex naturel est directement issu de la sève d’hévéa, tandis que le matelas en latex synthétique est issu d’un processus pétrochimique. Un matelas 100% latex n’est donc pas forcément un matelas en latex naturel : cette appellation indique simplement qu’il est composé d’un seul matériau. Le matelas en latex assure un bon soutien de la colonne vertébrale, et il bénéficie en outre d’une excellente aération : cette circulation optimale de l’air fait du latex le matelas idéal en été, ainsi que pour les personnes qui ont naturellement tendance à beaucoup transpirer.

Le matelas en latex naturel

Le matelas en latex naturel vous assure un accueil très moelleux et un soutien tonique. Le latex naturel est en outre réputé pour sa hauterésilience – sa capacité à conserver sa tenue au fil des années. Il est en outre naturellement antibactérien et hypoallergénique, ce qui contribue à en faire l’un des modèles les plus durables du marché. On parle de matelas en latex naturel lorsqu’il se compose au minimum de 85% de latex issu de la sève d’hévéa. Un matelas en latex naturel contient d’ailleurs fréquemment 3 à 5% de matière synthétique.

Le matelas en latex synthétique

Le matelas en latex synthétique est un mélange entre latex naturel et styrène butadiène (un caoutchouc synthétique). Il offre un niveau de fermeté supérieur au latex naturel. Le latex synthétique est plus abordable que le latex naturel. Les matelas en latex premiers prix sont donc synthétiques.

Quelle densité pour tous vos types de matelas ?

Quelle densité pour tous vos types de matelas ?

Quelle densité pour un matelas en latex ?

Le niveau de fermeté d’un matelas en latex dépend en partie de sa composition. Toutefois, la densité du matelas demeure déterminante. 

Si la densité est entre 65 et 75 kg / m3 le soutien sera plutôt souple.

Entre 75 et 80kg /m3 le soutien sera plutôt ferme.

Au delà de 80kg/m3 le soutien sera très ferme.

Pour affiner votre choix, il s’agit là encore de trouver le juste équilibre entre votre morphologie, en tenant compte de votre taille et de votre poids, ainsi que de vos goûts en matière de literie.

Quelle densité pour un matelas bébé ?

Le choix d’un matelas bébé n’est pas seulement une question de confort : c’est aussi une question de sécurité. Les spécialistes préconisent donc un matelas assez ferme. Dans le cas du matelas en mousse – le plus courant sur le marché –, il est conseillé de choisir une densité de 30 kg/m3. De plus en plus de jeunes parents s’orientent vers le matelas en matelas en latex naturel. Il est alors conseillé d’opter pour une densité de 70 kg/m3.

Quelle densité pour un surmatelas ?

Le surmatelas constitue un précieux allié pour apporter une touche de confort supplémentaire à votre literie. Sa densité constitue un critère essentiel pour faire le bon choix. Mais, contrairement à ce que l’on pourrait penser, cela n’a rien à voir avec le fait de choisir un matelas.

Pourtant, comme dans le cas du matelas, plus la densité de la mousse est élevée, plus le niveau de fermeté du surmatelas est lui aussi élevé, et plus sa longévité sera importante. Alors, où est la différence ? 

Dans la façon dont la densité de la mousse est indiquée, tout d’abord ! Le surmatelas ne mesure que quelques centimètres d’épaisseur. Sa densité est donc calculée en grammes au mètre carré (gr/m²). Elle varie de 300 gr/m² à 700 gr/m². 

Ensuite, le choix de la densité du surmatelas ne se fait plus en fonction de votre corpulence, mais en fonction du confort que vous recherchez. Ainsi, si vous jugez votre matelas trop ferme, vous pouvez vous orienter vers un surmatelas de 300 à 400 gr/m² pour profiter d’un confort moelleux. Si, au contraire, votre matelas est trop souple, optez pour un surmatelas de 600 à 700 gr/m². 

Quels critères prendre en compte pour choisir la densité du matelas ?

Votre morphologie constitue le critère essentiel pour choisir la densité de votre matelas. Toutefois,  la densité de la mousse ou du latex déterminant le niveau de fermeté de votre matelas, il est judicieux de tenir compte d’éléments complémentaires pour affiner votre choix. 

Quelle est votre position de sommeil préférée ?

Et oui : au moment de choisir votre matelas, il est indispensable de tenir compte de votre posture préférée pour dormir ! Ainsi, si vous dormez sur le ventre, un matelas plutôt ferme est recommandé. Si vous dormez sur le côté, en revanche, un matelas mi-ferme est conseillé. En effet, dans cette position, les hanches exercent une compression sur le matelas. Normalement, vos hanches doivent donc s’enfoncer dans le matelas. Si ce dernier est trop souple, elles font s’affaisser de façon excessive. S’il est trop ferme, en revanche, il va les repousser. Dans un cas comme dans l’autre, l’alignement naturel de la colonne vertébrale n’est plus respecté !

Densité du matelas et zones de confort

Sans doute avez-vous déjà entendu parler des points de pression, mais savez-vous bien de quoi il s’agit ? Cela n’a rien de compliqué : le poids du corps n’étant pas répartir de façon uniforme, certains membres sont plus lourds que d’autres. C’est principalement le cas de la tête et des hanches. C’est la raison pour laquelle les matelas dernière génération sont dotés de zones de confort – des zones sur lesquelles la densité de la mousse est adaptée afin de vous offrir un bon maintien. Pour bénéficier d’un max de confort, il est donc judicieux de combiner une densité de mousse ou de latex adaptée à votre corpulence avec cette technologie !

Densité de la mousse et mal au dos

Le choix de la densité de votre matelas revêt une importance particulière si vous souffrez de douleurs. On entend souvent dire qu’un matelas ferme est recommandé en cas de mal au dos : au point que nos grands-mères conseillaient même autrefois de glisser une planche sous le matelas. Faut-il préciser que ce n’est pas vraiment une bonne idée ?

Votre matelas ne doit en réalité être ni trop mou, ni trop ferme. Pour un maximum de confort, il est recommandé de jouer à la fois avec la densité de la mousse ou du latex, et avec l’épaisseur du matelas. On opte donc pour une densité de 35 à 50 kg/m3 pour le matelas en mousse et de 75 kg/m3 pour le matelas en latex, en privilégiant un matelas de 18 cm d’épaisseur au moins.